La Filature

Namaran

par les étudiants de la HEAR et du Conservatoire

Fr. 04 Mai 2018 19h00
salle modulable
2h environ

Leider ist der Eintrag nur auf Französisch verfügbar. Der Inhalt wird unten in einer verfügbaren Sprache angezeigt. Klicken Sie auf den Link, um die aktuelle Sprache zu ändern.

Namaran est le nom d’une ville ancienne et oubliée, renversée par les eaux et rongée par le sel, abandonnée par ses habitants. Cette ville est le décor du spectacle. On s’en souvient, on en garde la porte, on la traverse, on l’arpente, on la raconte par bribes. Entre deux scènes, des figures de rêve sortent de l’ombre et se livrent à d’étranges rituels.

Spectacle – en cinq chapitres, un prologue et quatre intermèdes – écrit, joué et mis en scène par les étudiants de la HEAR-Mulhouse et du Conservatoire de Mulhouse. Le premier chapitre a été écrit par la dramaturge Laura Tirandaz après un atelier d’écriture en janvier, les quatre autres chapitres ainsi que le prologue et les intermèdes ont été écrits et conçus par les étudiants.

Les cinq chapitres :

Namaran de Laura Tirandaz
Service de Raphaëlle Doineau
Perizonium de Gaëtan Harnisch
Peut-on combler une femme avec du mastic ? de Mihaïl Ninov
Ses souvenirs d’Élise Demange
+ les intermèdes
d’après Les contes de F.A d’Aurélien Finance