La Filature

SAIGON

Les Hommes Approximatifs / Caroline Guiela Nguyen

mer. 27 févr. 2019 20h00
jeu. 28 févr. 2019 19h00
grande salle
3h15 entracte inclus
Festival d'Avignon 2017
en français et vietnamien surtitré en français

Caroline Guiela Nguyen aime les récits. Ceux de la grande Histoire comme ceux des histoires individuelles qu’elle entremêle avec beaucoup d’ingéniosité dans ce nouveau spectacle qui convoque aussi bien l’Indochine de la colonisation française que l’exil des vietnamiens en France. Le théâtre de ces récits croisés est un restaurant du 13e arrondissement parisien : Le Saïgon, tenu par Marie-Antoinette, un prénom couramment donné au Vietnam au début du 20e siècle. Un décor plus vrai que nature avec ses murs vert pastel, ses tables en aluminium, sa cuisine qui est aussi une coulisse et son frigo à boissons. Nous sommes en 1996, le gouvernement vietnamien vient d’autoriser les « Viet kieu » (vietnamiens de l’étranger) à revenir au pays. Telle est la toile de fond d’une fresque sentimentale à la Wong Kar-wai qui avec une habileté toute cinématographique va multiplier les allers-retours entre Paris et Saïgon, entre aujourd’hui et 1956 (année où les français doivent quitter le Vietnam). Réunissant des comédiens professionnels et amateurs, français et vietnamiens, SAIGON questionne notre mémoire collective cherchant à retrouver le « trajet des larmes ». Car le mélodrame est omniprésent dans la vie quotidienne des Vietnamiens, amateurs de karaoké et de chansons populaires marquées par l’exil et l’amour.

www.leshommesapproximatifs.com