La Filature

Celles qui me traversent

Anne Théron

mer. 04 oct. 2017 20h00
jeu. 05 oct. 2017 19h00
ven. 06 oct. 2017 20h00
salle modulable
1h environ
danse
poème dansé

Qu’est-ce que le féminin? En trouvera-t-on une définition? Rien de moins évident à l’heure où, sur pareille question, les pensées du genre ont dissipé les essences et catégories.  Il fallait donc un geste profondément poétique pour atteindre une vibration émotionnelle avant toute chose et non un ancrage statutaire, social ou politique. Ce geste est celui d’Anne Théron, qu’un tel sentiment animait déjà dans sa pièce Ne me touchez pas, vue à La Filature en 2015. Cette artiste n’est pas une chorégraphe, mais une metteuse en scène. Dans sa nouvelle pièce, Celles qui me traversent, elle dirige deux danseuses qui prennent en charge leurs mouvements. Pareilles répartitions sont extrêmement subtiles. Elles sont de la texture dont on fait les rêves éveillés ; dont on écrit des poèmes chorégraphiques en dialogue entre deux corps absolument distincts, où des deux personnes, l’une apparaît toujours comme part de l’autre en soi. À l’image de chevelures sans fin, une scénographie brillante et délicate orchestre le trouble des apparences, où les corps se détaillent jusqu’à en perdre l’évidence des contours. Chez Anne Théron, les présences se suspendent dans l’intemporel et frayent avec l’invisible.

+ projection au cinéma Bel Air mardi 3 octobre à 20h du film « Lost Highway » de David Lynch précédée d’un temps d’échange avec l’artiste Anne Théron dans le cadre de sa Carte blanche cinéma. (www.cinebelair.org). Bénéficiez d’un tarif préférentiel à 14€ pour le spectacle à La Filature sur présentation de votre ticket de cinéma.