La Filature

concert symphonique 7

Franz Liszt

ven. 22 avril 2016 20h00
sam. 23 avril 2016 20h00
grande salle

Franz Liszt
Faust Symphonie, pour ténor, chœur d’hommes et orchestre

Faust vendant son âme au diable est une figure que se transmettent les Romantiques depuis la première édition de Goethe.
Si Schubert et Brahms offrent la ligne pure du Lied, Schumann lui construit une cathédrale à travers ses fameuses Scènes de Faust. Curieusement, Liszt recherche son inspiration plutôt du côté de la France, fortement impressionné par Berlioz, à qui il dédie d’ailleurs son œuvre. Symphonie lyrique, la pièce agit comme une fresque grandiose, où les instruments décrivent dans un souffle les doutes, les grandeurs et les misères des personnages. À la fin, l’orchestre s’amplifie des voix masculines du soliste et du chœur pour célébrer dans un hymne panthéiste l’Eternel féminin : L’Ephémère n’est rien qu’une image ; l’inaccessible ici est accompli. Plus qu’une symphonie, une vision par laquelle le regard embrasse les sommets du spirituel. Le rouet de Marguerite dessine une courbe sur laquelle les hommes se perdent et se retrouvent sans cesse.

www.orchestre-mulhouse.fr