La Filature

Écritures théâtrales : entre texte et scène

cycle Le théâtre et ses doubles

Conférence intitulée « Elfriede Jelinek, Sarah Kane, Falk Richter : écritures contemporaines », proposée et animée par Bastien Gallet, philosophe et enseignant à la HEAR, en amont du spectacle Grensgeval (Borderline) de Guy Cassiers et Maud Le Pladec d’après Les Suppliants d’Elfriede Jelinek.

Il sera question d’écriture, celle des textes que les dramaturges écrivent pour la scène, mais aussi celle que certaines mises en scène laissent deviner, écritures non textuelles mais scénographiques, lumineuses, corporelles. Deux modalités de l’écriture théâtrale auxquelles il arrive de se croiser : car il est des écritures scéniques sans texte (comme chez Romeo Castellucci) et des textes qui ne sont sur scène au service d’aucune écriture. Au travers de quelques cas singuliers, nous essaierons de comprendre ce que signifie écrire au théâtre, qu’on le fasse avec des mots et des voix ou bien avec des corps, de la lumière et des éléments de décor. Sarah Kane, François Tanguy, Elfriede Jelinek, Romeo Castellucci, Falk Richter, etc. : autant d’écritures qui travaillent chacune à leur manière à la suspension du sens. Suspendre le sens afin d’en créer un autre, non strictement sémantique, c’est tout l’enjeu de ces écritures.

Le théâtre et ses doubles : un cycle de 4 conférences
La Filature, en partenariat avec la Haute École des Arts du Rhin (HEAR), l’Université de Haute-Alsace (UHA) et le Conservatoire de Mulhouse, propose cette saison 4 conférences pour dessiner une histoire du théâtre moderne et contemporain.