La Filature

Images + La mécanique des ombres

Antoinette Gomis + Naïf Production

mar. 13 févr. 2018 20h00
mer. 14 févr. 2018 20h00
jeu. 15 févr. 2018 19h00
salle modulable
1h40 entracte inclus

1964. Nina Simone chante ces paroles : « Elle ne connaît pas sa beauté. Elle croit que sa beauté noire n’a pas de valeur. » Cette célèbre chanson de révolte afro-américaine, autant que féministe, a pour titre Images. Un demi-siècle plus tard, une jeune danseuse française vient couler ses gestes dans ces mots, qu’elle entend toujours très fort. Elle y rejoue les questions, toujours brûlantes, de la confrontation des femmes aux stéréotypes sociaux. Ce retour sur Images trouve une résonance somptueuse. Antoinette Gomis a sculpté son lyrisme corporel dans un talent unique en danses urbaines. Ses succès dans ce genre ont déjà ouvert à ses pas de très grandes scènes du monde anglo-saxon. La soirée se poursuivra par un trio de magnifiques danseurs-acrobates déployant une histoire d’hommes qui se cherchent et tentent de trouver leur image dans l’autre. Ils ont masqué complètement leur visage. Non pour singer les mauvais garçons. Mais pour décaper nos regards de toute psychologie, et alors laisser place entière à La mécanique des ombres. Soit un réglage inouï de leurs gestes, haletants, électriques, au comble d’une rigueur mécanique. Mais c’est qu’il s’agit de transpercer celle-ci pour atteindre une profondeur magnétique.

Je suis fait du bruit des autres
projet participatif de 18 à 78 ans, mené par deux membres de la Cie Naïf Production en savoir plus