La Filature

Je n’ai pas encore commencé à vivre

Tatiana Frolova

mar. 07 nov. 2017 20h00
mer. 08 nov. 2017 20h00
jeu. 09 nov. 2017 19h00
salle modulable
2h
création 2017
en russe surtitré en français
théâtre
dès 14 ans

Un éclairage sur la jeunesse russe, entre fiction et documentaire.

En 1991, tournant une page d’histoire, l’URSS s’effondrait entraînant avec elle son rêve idéaliste d’un monde meilleur. Ce sont sur les ruines de cette idéologie qu’ont grandi ceux qui, âgés de 25 ans dans la Russie actuelle, pourraient formuler cette phrase : « Je n’ai pas encore commencé à vivre ». Mais qui sont vraiment ces jeunes élevés dans un contexte d’incertitude face à l’avenir? Sont-ils porteurs des valeurs du collectivisme, de l’amitié et de la coopération, laissées par leurs aïeux? Ou bien ont-ils davantage appris à attendre qu’à agir? Observant la jeunesse russe, Tatiana Frolova s’interroge sur leur devenir et écoute ce qui pourrait enfin apparaître comme les prémices d’un élan vital. Depuis une trentaine d’années dans un petit théâtre de vingt-six places situé à Komsomolsk-sur-l’Amour, à 8 000 km de Moscou, Tatiana Frolova force le respect par la radicalité de son engagement. Inlassablement, elle y crée des spectacles saisissants de modernité et de courage politique. Qu’il s’agisse de la guerre de Tchétchénie ou de la question de la perte de mémoire du peuple russe (Je suis accueilli à La Filature en 2015), son théâtre documentaire n’hésite pas à aborder des sujets « tabous » pour révéler les complexités de la Russie d’aujourd’hui.

RENCONTRE avec Tatiana Frolova à l’issue du spectacle mardi 7 novembre.