La Filature

La Fiesta

Israel Galván

sam. 12 janv. 2019 20h00
grande salle
1h30

« La danse ne se manifeste pas juste au moment où tu te lèves pour danser » avertit Israel Galván. Il précise encore : « Le flamenco, c’est une façon d’être ». Voici juste vingt ans, le danseur sévillan se mettait à signer ses propres pièces. Il enflamme les publics, tout en passionnant et divisant ceux qui aspirent à un flamenco pleinement d’aujourd’hui (autre chose que repeint à la va-vite aux couleurs du moment…). La Fiesta est un formidable pas de côté. Un grand pas, à côté de ce qui ne serait qu’un magnifique spectacle de danse – ce qui est déjà pas mal ! Galván remonte dans ses souvenirs. Quand ses parents dansaient pour les touristes, le vrai flamenco ne commençait-il pas une fois ceux-ci partis, les rideaux baissés ? Pour réussir cette Fiesta, il réunit une incroyable tribu : des figures du flamenco pur et dur, comme des visiteurs venus d’ailleurs, accueillis avec ferveur. Il n’est de fête qui ne transporte en territoire inconnu. Chahuteuse, étourdissante, imprévisible, celle de Galván nous comble en allant loin. Si loin qu’elle se rapproche de l’essentiel. « Je suis passé par la virtuosité jusqu’à ce que je me rende compte que c’est une dictature qui asphyxie » avoue l’artiste, en préférant continuer « d’ouvrir de nouveaux mondes ». Et nous y inviter.