La Filature

Mille – Piazzolla

sam. 09 juin 2018 19h00
grande salle
1h30 environ
festival Le Printemps du Tango

Chaque printemps à La Filature est l’occasion d’une soirée tango suivie par un bal milonga. Cette année c’est le grand maestro Astor Piazzolla (mort en 1992 à Buenos Aires) qui sera ainsi célébré. Tout le monde a, au moins une fois dans sa vie, entendu le tube planétaire qu’est Libertango. C’est que le bandonéoniste et compositeur argentin a régné sur la planète tango tout au long de la seconde moitié du 20e siècle. Il a eu l’audace d’en réinventer la grammaire, à la croisée du classique et de l’organicité du jazz, pour générer un langage révolutionnaire. Lorsque Daniel Mille le découvre, il est alors apprenti menuisier et c’est « un tel choc qu’il l’écoute mille fois ». Plus tard, lorsqu’il se remet à jouer de l’accordéon, il se promet de lui consacrer un disque : Cierra tus Ojos, sorti en 2014, tout en intimité et très loin des clichés du tango. Daniel Mille a une manière bien à lui de déployer le chant lunaire de son instrument et en attarder le tempo. Accompagné par trois violoncelles et une contrebasse, il devrait également être rejoint par un comédien dont nous ne saurons rien si ce n’est qu’il est amoureux de poésie et de Piazzolla. Mais quand on sait que Mille a par le passé collaboré sur ce même projet avec Jean-Louis Trintignant, le suspense n’en est que plus alléchant !

+ milonga en entrée libre à l’issue du spectacle

Daniel Mille accordéon
Grégoire Korniluk, Paul Colomb, Frédéric Deville ou Jérôme Huille violoncelle
Diego Imbert contrebasse
poésie récitée par un comédien