La Filature

Ne me touchez pas

Anne Théron

mar. 13 oct. 2015 20h00
mer. 14 oct. 2015 20h00
salle modulable
1h30 environ
en français surtitré en allemand
coproduction La Filature
création 2015

C’est un huis clos qui se vit dans la buée d’une salle de bain défraîchie. L’espace est intimiste, il suscite la confidence, l’aveu murmuré au miroir dans lequel on se scrute. Une salle de bain comme une métaphore de l’âme qui se purifie dans le face à face implacable de son propre reflet. Et puis, brisant cet enfermement, la projection d’une vidéo ouvre un hors-champ sur un couloir sans fin. La poussière vole dans cette échappée. Des silhouettes floues y passent fugacement : un couple qui s’étreint, un enfant qui chantonne. Anne Théron met en scène une variation subjective du roman de Choderlos de Laclos, Les Liaisons dangereuses, réinventant ses passes d’armes avec ses mots à elle. Le libertin Valmont et son double féminin Merteuil ressuscitent sous sa plume, mais le temps a passé. Valmont est un dandy épuisé et Merteuil, qui ne veut plus jouer, est devenue toutes les femmes du récit, Madame de Tourvel et Cécile de Volanges. Elle est celle, aujourd’hui, qui leur permet de se tenir droites. Aux origines de ce spectacle, il y a le désir d’en finir avec la fatalité. Anne Théron aurait aimé que ces amantes trahies ne succombent ni à l’amour, ni à la mort. Elle mise sur le théâtre et la littérature pour réparer, en 2015, l’outrage qui leur a été fait.

www.compagnieproductionsmerlin.fr