La Filature

Paradis Lapsus

Pierre Rigal

mer. 16 mars 2016 15h00
salle modulable
55 min
tarif jeune public
jeune public
dès 9 ans
comédie musicale

Le chorégraphe Pierre Rigal tend son oreille à ce qui, dans l’échange et le dialogue, dysfonctionne, trébuche, part en vrille ou, tout simplement, ne se fait pas entendre. Est-ce si sûr qu’en parlant, on se fait bien comprendre ? Le spectacle qu’il met en scène et où les enfants sont les bienvenus est un mélange de chansons, de danse et de théâtre. Sur une scène où s’enquillent des estrades de bois lisse et doré, deux interprètes sont amoureux. L’amour, voilà quelque chose qui sème la zizanie et trouble la parole. Nos deux héros en perdent l’usage de la langue. Il faut qu’une tierce personne chante à leur place les mots qui leur échappent. Mais quand la voix se fait absente ou trompeuse, il reste le corps qui, lui, n’est jamais muet. C’est cet ensemble d’énergies soigneusement orchestrées qui s’organise sur la scène. Un « Paradis Lapsus », comme le titre l’indique. C’est-à-dire, à en croire Pierre Rigal, le « summum de l’incompréhension » qui, loin d’être désespérant, génère une forme d’euphorie. Le chemin vers cette représentation fantaisiste est à emprunter avec l’allégresse de ceux qui traversent un sas de décompression. Un espace-temps loufoque où leur est octroyée la possibilité d’échapper, enfin, à la toute puissante raison.

www.pierrerigal.net