La Filature

Trilogie du revoir

de Botho Strauss par Benjamin Porée

mer. 20 avril 2016 20h00
jeu. 21 avril 2016 19h00
salle modulable
2h25
coproduction La Filature
création Avignon 2015

Lorsque Benjamin Porée s’approche des plateaux, la température ambiante grimpe vers les sommets. Ce jeune metteur en scène a le chic pour donner la chair de poule à un public qu’il emporte dans des tourbillons d’émotions. Ce qu’il veut raconter, sur des scènes qu’il magnifie avec brio, ne nous est en rien étranger. Grâce à lui, le théâtre cesse d’être un pur objet esthétique pour devenir un maelström de sensations qui nous passent par le corps. Son précédent projet, Platonov, l’avait mené très loin dans l’exploration de la solitude, du désamour et de la dépression. La vitalité désespérée qui anime cet artiste brillant engage chez lui un désir éperdu de partage avec le spectateur. On peut parler ici de communion et de fraternité. Et puisque sa lucidité le voit appuyer là où ça fait mal, il choisit de le faire en beauté, en portant ses acteurs au plus haut niveau de l’intensité. C’est ce qui se passe avec cette vertigineuse comédie de Botho Strauss, un auteur allemand qui sut décrypter le malaise d’êtres humains largués, dépossédés de leurs repères, incapables d’affronter le réel mais tout aussi inaptes à se réfugier dans l’imaginaire. La crise que vivent les personnages est le reflet d’un monde lui-même déboussolé. Cela nous touche de près, cela nous parle, et, mine de rien, cela nous console.

www.benjaminporee.com