La Filature

Fièvres, généalogie d’une insurrection

Kheireddine Lardjam texte de Mustapha Benfodil

spectacle annulé
1h15

Suite aux annonces gouvernementales, nous sommes au regret d’annuler le spectacle Fièvres qui devait être présenté les 16 et 17 janvier chez notre partenaire le Conservatoire de Mulhouse dans le cadre du festival les Vagamondes


« J’ai allumé mon corps pour le regarder vivre. »

Fièvres est l’histoire des petits ruisseaux qui ont conflué en une puissante rivière et provoqué le courant de révolte populaire de février 2019 en Algérie. À partir de l’actualité de cette révolution, l’auteur Mustapha Benfodil brosse un portrait universel de la résistance et du rôle indéniable qu’y jouent les femmes.

Porté par la comédienne Hiba El Aflahi dans une mise en scène de Kheireddine Lardjam, ce monologue relate la genèse d’un mouvement synthétisant toutes les révoltes et tous les cris d’un peuple qui, depuis 1962, attend toujours sa chance… Kheireddine Lardjam continue à retranscrire l’actuel et à oxygéner le débat dans une pièce mise-au-point. Dounia est archéologue de formation et prof d’anglais dans un collège à Balbala, petite ville saharienne déshéritée, bien que flanquée à la lisière d’une opulente plate-forme pétrolière. Son fiancé, Aziz Benmessaoud, était un blogueur-justicier qui a passé sa vie à défendre les parias de Balbala et à dénoncer les magouilles de ses notables et de ses potentats. Aziz est devenu un héros tragique depuis le jour où il s’est donné la mort en s’immolant par le feu en plein tribunal. Se dessine ainsi une archéologie politique des dissidences profondes, des strates de résistance accumulées qui vont nourrir peu ou prou la trame sociale du Hirak, la « Révolution du sourire ».

www.elajouad.com