La Filature

Necropolis

Arkadi Zaides

ven. 15 janv. 2021 23h00
en ligne
1h environ
en anglais surtitré en français

Découvrez l’univers d’Arkadi Zaides lors d’une soirée présentée vendredi 15 janvier dans le cadre du festival les Vagamondes
20H : spectacle Talos d’Arkadi Zaides VIDÉO
21H : bord-plateau en présence du metteur en scène Arkadi Zaides et Cristina Cattaneo, anthropologue et médecin légiste. La scientifique italienne s’est lancée dans une enquête sans précédent : tenter d’établir le profil génétique de centaines de migrants décédés dont le nom, l’origine ethnique et l’âge sont peut-être perdus à jamais. (temps d’échange avec le public : LIVE)
22H : film N° 387 disparu en Méditerranée, de Madeleine Leroyer, dont l’enquête a inspiré Arkadi Zaides pour Necropolis FILM
23H : film Necropolis d’Arkadi Zaides VIDÉO


La pratique artistique de l’Israélien Arkadi Zaides mêle inséparablement expérience chorégraphique et conscience politique pour susciter une réflexion critique sur l’état du monde à travers des projets aussi originaux que stimulants. Necropolis, dont la création devait avoir lieu le 13 janvier à Mulhouse, vous sera finalement proposé en film vendredi 15 janvier à 23h. Cette oeuvre est  fondée sur une liste établie par la plateforme européenne UNITED for Intercultural Action, afin de recenser les migrants morts en essayant d’atteindre l’Europe. Imbrication très dynamique de matériaux documentaires et d’éléments chorégraphiques, Necropolis livre une palpitante enquête sensible. Reliant entre eux les lieux où se trouvent les corps des migrants, se dessine sous nos yeux un territoire fictif : Necropolis ou la cité des morts. Conférant une présence ardente à ces fantômes qui nous hantent et leur offrant – enfin – un refuge, la pièce place les vivants aux côtés des morts ainsi que face à leurs propres responsabilités.

 

« En tant qu’artiste, je pense qu’il est de notre responsabilité de prendre position sur les bouleversements du monde dans lequel nous travaillons. Ces changements sont le pouls de la société, que nous devons sentir et refléter. Il semble que notre voix, celle d’observateurs, est cruciale pour le débat critique. »
Arkadi Zaides dans Le Monde (propos tenus le 17 janvier 2015 en réaction aux attentats de Charlie Hebdo)

 

www.arkadizaides.com