La Filature

Pasionaria

La Veronal

mer. 15 janv. 2020 20h00
grande salle
1h15

Une fenêtre ouvrant sur la nuit et ses mystères ainsi qu’un escalier occupant l’espace central d’une scénographie omniprésente suffisent à créer une ambiance des plus étranges. Sommes-nous dans un film d’Hitchcock ? Dans un univers futuriste ? Des hommes cagoulés font irruption. Un téléphone sonne, énigmatique.

Gestes saccadés et mouvements mécaniques se multiplient avec virtuosité sans que l’on sache très bien s’ils sont ceux de cambrioleurs, de surveillants de musées ou de vigiles. Les huit danseurs de cette Pasionaria semblent capables de toutes les prouesses techniques, mi-contorsionnistes mi-pantins désarticulés, à tel point que le doute s’instille insidieusement sur la part d’humanité qu’il leur reste. S’agirait-il d’androïdes ? Sont-ils encore aptes à ressentir de la douleur, à éprouver des sentiments ?

Depuis quelques années, le chorégraphe espagnol Marcos Morau et sa compagnie La Veronal connaissent une consécration internationale. Leurs pièces dansées sont de grandes compositions richement imagées, très visuelles et incarnées. D’un baroque parfois volcanique, sulfureux. Cette nouvelle fresque chorégraphique intrigue et interroge.


SPECTACLE présenté dans le cadre du festival les Vagamondes
LE FOCUS CATALAN DU FESTIVAL est soutenu par l’Institut Ramon Llull

www.laveronal.com