La Filature

Table-ronde « Vie et souffrance au travail »

cycle Société en chantier

sam. 20 févr. 2021 20h00
en ligne
1h30

RENCONTRE EN LIGNE

Les portes de La Filature restent fermées mais nous vous proposons d’assister en ligne samedi 20 février à 20h à la rencontre « Vie et souffrance au travail ». Cette table-ronde s’inscrit dans notre cycle « Société en chantier » et fait écho au spectacle Entreprise d’Anne-Laure Liégeois (à découvrir gratuitement en ligne jusqu’au 23 février)
REPLAY de la rencontre sur notre chaine YouTube !


VIE ET SOUFFRANCE AU TRAVAIL

rencontre modérée par Elena Gärtner, chargée des relations avec les publics de La Filature, avec :
– Danièle Linhart, sociologue (CNRS), spécialiste de la place du travail dans la société
– Sylvie Morano, psychologue du travail
– Anne-Laure Liégeois, metteuse en scène


Sous les effets conjugués de la mondialisation et d’évolutions technologiques majeures, l’organisation du travail et les méthodes de management se sont considérablement modifiées en quelques décennies. Le travail représente un enjeu politique central dans nos sociétés modernes organisées autour de l’économie. Il occupe aussi une place majeure dans la vie des individus, confrontés à des dynamiques contradictoires, entre volonté d’épanouissement et dégradation des conditions professionnelles.


« L’univers du travail m’apparaît par excellence, pour l’humain, comme le lieu de la confrontation et du pouvoir. À l’entreprise, l’usine ou le bureau, se joue un véritable tour ou rapport de force dont l’homme sort grandi ou asservi ».
Anne-Laure Liégeois


BIBLIOGRAPHIE

Cette rencontre est organisée en partenariat avec la librairie 47° Nord qui vous propose une sélection d’ouvrages en rapport avec ce thème :
“Ce matin là” de Gaëlle Josse, éditions Noir sur blanc (sur le burn out)
“Tous complices” de Benoit Marchisio, éditions des Arènes (roman policier sur le phénomène des livreurs à vélo)
“À la ligne-feuillets d’usine” de Joseph Ponthus, éditions de la Table Ronde puis Gallimard pour le poche (roman-récit puisque vécu personnel, immersion dans les milieux de l’usine, travail à la chaine…)
“Le travail m’a tué” de Gregory Mardon et Hubert Prolongeau, édition Futuropolis (BD)
ainsi que les parutions de Danièle Linhart :
“L’insoutenable subordination des salariés” de Danièle Linhart, éditions Erès (parution janvier 2021)
“La comédie humaine du travail” de Danièle Linhart, éditions Erès (1ère édition 2015)
« Travailler sans les autres » de Danièle Linhart, Le Seuil (2009)
« La comédie humaine du travail » de Danièle Linhart, Erès (2015)
« Burn out ; travailler à perdre la raison » de Danièle Linhart et Zoé Touron, La petite bédéthèque des savoirs, Ed Le Lombard (2019)
« L’insoutenable subordination des salariés » de Danièle Linhart, Erès (2021)